23-07-2017

Permalink Pays: Islande

le village des pêcheurs français

Dimanche 23 juillet  2017

Grand beau  ce matin au réveil….réveil un peu mouvementé par une sirène d’ambulance….au loin dans le champ face au camping, un 4x4 est sur le toit, tous les bagages éparpillés dans le champ……..ça a du faire mal !!!!

Nous prenons la route pour Faskrudsfjordur, village des Français. Dans ce village, il y a un cimetière français, le drapeau français flotte au vent et les noms de rue sont écrits en français………c’est le village des pêcheurs d’islande !!!! Au moins 400 goélettes se sont échouées sur les côtes d’Islande… il y a un petit musée sur les conditions de vie des pêcheurs de l'époque, il fallait avoir le cœur gros pour partir sur leurs goélettes par tous les temps........ 

Pour le casse-croûte de midi, nous restons sur le port, les hommes peuvent pêcher et on profite de ce beau temps……la météo voudrait-elle virée au beau alors que nous sommes sur le départ ?????? pas grave, nous n’avons pas eu le grand beau mais un temps islandais, très changeant, quelque fois froid, quelque fois beau mais à aucun moment cela ne nous a empêché de bouger, c’est le principal.

Ce soir dodo au camping de Breiddalsvik, tout près du port.

 

22-07-2017

Permalink Pays: Islande

Neskaupstadur

vendredi 21 juillet 2017

aujourd’hui nous filons vers Neskaupstadur, dans les fjords de l’Est. Nous traversons déjà Reydarfjordur, petit village assez cosmopolite depuis l’installation d’une aluminerie au bord du fjord et qui, malgré les protestations des écologistes, attira des ouvriers étrangers. A la pointe du fjord, la péninsule de Holmanes est une réserve naturelle et son grand parking est idéal pour notre pose de midi mais les nuages nous privent de temps en temps du paysage.

Il est temps de terminer notre route et le tronçon qui reste n’est pas le plus simple……..un col à 650m d’altitude (toujours dans le brouillard), nous arrivons quand même à deviner les remontées mécaniques de la station de ski………………ah c’est pas Val Tho !!!!!!!la plus grande piste fait 326 mètres !!!!!!!! puis il faut s’engager dans un  angoissant tunnel, à voie unique, à peine éclairé et même s’il ne mesure que 680 m, on est rassuré d’arriver de l’autre côté…………..et enfin descendre en plongée vers le village !!!!!!

Pour éviter cette épopée à ses habitants, un tunnel de 8 kms est en construction, nous aurions presque pu en profiter puisque son ouverture est prévue pour Septembre 2017.

Samedi 22 juillet 2017

le soleil est de retour dans les fjords. Balade matinale en bord de mer avant de changer de fjord pour le soir. ici les fjords s'enchaînent, on passe du bord de mer à 600 m d'altitude en qq kms.....ce matin, JP étant debout de bonne heure a eu la chance de voir 6 dauphins ou marsouins mais pas le temps de sortir l'appareil photo !!!!!  

21-07-2017

Permalink Pays: Islande

Egilstadir

mercredi 19 juillet 2017

ce matin nous quittons Bakkagerdi sous la grisaille, il nous faut refaire en sens inverse la gravel et refranchir le col……tout se passe bien. Nous recroissons la petite cabane « distributeur de boissons » puis rejoignons Egilstadir avant de prendre la route qui longe le grand lac d’Egilstadir. C’est le long de cette route que se trouve la seule forêt d’islande…..fierté de la population. Actuellement l’Islande a lancé un procès de reboisement, tous les arbres ayant été coupés dans le passé pour construire les maisons et se chauffer…………maintenant le but est de limiter l’érosion par le reboisement.

Début d’après-midi sportif…. Nous faisons une bonne petite rando de 2h afin d’aller voir 2 belles cascades dont une de 120m de haut. Les débits ne sont pas exceptionnels mais la 1ère  est entourée de magnifiques orgues basaltiques  et la 2ème est striée de marron et de rouge, résultat des éruptions.

Puis nous continuons notre route vers le centre, nous voudrions nous rapprocher des glaciers. Après une montée vertigineuse sur une route en lacets, nous traversons un plateau à 650m d’altitude, battu par le vent, puis le brouillard s’installe……..un peu périlleux avec CAPUCINE qui encaisse les boutes de vent !  mais juste avant le brouillard, nous avons eu la chance de voir une horde de rennes sauvages !

Nous stoppons à Laugarfell, un petit hôtel qui accepte moyennant le prix d’une nuitée de camping de stationner sur son parking, et en prime, nous avons le hot spot qui nous tend les bras……….le bain à 38° est au programme ce soir ou demain matin.

jeudi 20 juillet 2017

finalement JP et moi n’avons pas résisté au plouf hier soir malgré les 6 degrés ambiants et le brouillard…..un plouf d’1h30 !!!!!!

Ce matin au réveil, nous avons la surprise de voir ce que cachait le brouillard !!!!! le Snaefell est à sous nos yeux, un volcan éteint ou endormi qui culmine à 1833m avec de superbes glaciers suspendus et des neiges éternelles. Dans un tel cadre, nous ne résistons pas à un 2ème plouf à 38° ais cette fois sous le soleil.

Fin de matinée, nous poussons jusqu’au barrage hydroélectrique de Karahnjukar mais son accès est fermé, des travaux d’hélico sont en cours. Nous ne regrettons cependant pas le détour, car nous avons devant nous les glaciers : le Vatnajokull (8300 km²), le Kverkfjoll, éperon montagneux recouvert par la glace du Vatnajokull. Ce massif abrite des grottes de sources chaudes. Les eaux chaudes coulent sous le glacier et les nuages de vapeur qu’elles dégagent forment des motifs sur les parois de glace. Le  site « glace et feu » du pays,  certainement à visiter mais attention danger : des blocs de glace tombent fréquemment des plafonds et des émanations de soufre peuvent être dangereuses à inhaler. Nous nous contenterons du coup d’œil ! Face à nous, nous avons aussi le Heiderbaer, la montagne-reine comme disent les islandais souvent évoquée âr les poètes et les peintres.

Nous quittons ces magnifiques panoramas pour rejoindre de nouveau Egilstadir, où nous allons passer la nuit au bord du lac avant de reprendre demain la direction de fjords de l’est pderniers jours qui nous restent à passer sur l’île…….que le temps passe vite !!!!!!

18-07-2017

Permalink Pays: Islande

BAKKAGERDI

N'AYANT PAS EU DE WIFI CES DERNIERS JOURS VOICI AVEC RETARDS LES NEWS..........

vendredi 14 juillet 2017

aujourd’hui route vers Vopnafjordur, encore quelques kms de gravel au programme…..décidemment malgré les lavages fréquents Capucine a du mal à rester propre !!!!! Nous traversons des kms de landes désertiques puis longeons la côte quelques fois sous le soleil, d’autres dans la brume…..Arrêt au petit port de Bakkafjordur pour le casse-croûte de midi. Là encore un port un peu à l’abandon….les quais sont en train de se faire dévorer par la mer. A l’heure du café, les baleines sont au large !!!

Dans l’après-midi nous visitons Vopnafjordur, petit village propre, vivant, animé et dans lequel beaucoup de maisons du début du siècle, ont été retapées pour garder l’âme historique du village. Dans ce village en 1920, plus de 1000 habitants sont partis tentés leur chance aux USA. Autre spécificité de ce petit village perdu au nord-est de l’Islande, sa plus notable résidente est Miss Monde 1988 !!!!! nous faisons également un petit arrêt à Bustarfell, 5 petites maisons de tourbe enterrées, très bien entretenues, transformées en musée.

Ce soir camping dans un camping fermé !!! il est indiqué sur les brochures mais il n’y a personne, les locaux sont fermés à clés. Peu importe nous sommes autonomes ….nous dormirons là cette nuit. 

samedi 15 juillet 2017

avant de prendre la route, petit tour à l’église qui date du XIè siècle mais qui comme souvent est fermée ! le petit cimetière qui l’entoure semble daté mais à notre grande surprise, certaines tombes datent de 2017…… ensuite route vers le lac Saenautavatn, le dernier à pêcher. Après avoir traversé encore d’immenses plateaux désertiques sur 70 kms, nous arrivons au lac, perdu dans ces immensités….une petite maison de tourbe enterrée fait office  de café, il y a un grand terrain pour ceux qui veulent camper et des toilettes  rustiques mais propres dans une petite maison de tourbe.  Le coin est charmant et peu fréquenté : nos 2 camping-cars, 1 tente et 5 voitures !!!!!

la plupart des maisons de tourbe du secteur ont été  enterrées lors de la grosse éruption du volcan Eskja en 1878 (5000 kms² de lave),  celle du lac a été construite en 1843 et a été abandonnée en 1943 avant d’être restaurée en 1992. 

dimanche 16 juillet 2017

réveil avec le soleil mais aussi le vent. Aujourd’hui nous allons à  Modrudalur , par une route sinueuse, en montagne (nous montrons à 610 m) et bien sûr désertique mais avec des nuances de couleur, une fois encore indescriptibles. Le camping est posé au milieu d’une immense vallée entourée de centaines de pics volcaniques. Pour rappel en Islande, il y a 200 volcans actifs !!!! Camping du bout du monde : 2 wc, un petit café chaleureux dans une maison de tourbe  qui fait tout : accueil, café, cartes postales, tricots islandais……. La chèvre est couchée au milieu du pas de porte, les chiens sur les plaques de tourbes qui abritent du vent…….ici les animaux et les hommes arrivent à vivre « cool » malgré les conditions climatiques…..j’oubliais, dans la cuisine commune qui se trouve dans une autre maison de tourbe bien enterrée, pour supporter les rafales de vent, le chat est vautré sur une chaise et se met sur le dos pour des câlins dès que  quelqu’un rentre !!!!  Après-midi cloitrés dans Capucine avec le chauffage car pluie et grand  vent …..et vu les immensités alentours, rien pour l’arrêter !!!!

lundi 17 juillet 2017

Avant de quitter le camping, photos avec 2 ravissants renards arctiques qui ont leur terrier à côté du camping puis route vers Egilstadir pour du ravitaillement ali. Le soleil est de retour et le vent a cessé….mais pour combien de temps ?????

Après les courses, arrêt au lac Urridavatn . Le temps de casser la croûte est déjà le vent réapparait …..les hommes tentent quand même une partie de pêche. Dodo sur place au autre caping car de la drôme vient nous rejoindre.

mardi 18 juillet 2017

Nouvelle gravel de 50 kms pour monter à l’extrême nord-est, à Bakkagerdi, minuscule village de 100 âmes mais avec des milliers de macareux, de mouettes tridactyles  et de fulmars. Sur notre route, perdue au milieu d’un énième plateau désertique, une cabane vert pomme……dans laquelle se cache un distributeur de boissons fraîches !!!!!!en Islande il y a comme cela des choses insolites !!!!!

Arrivés au rochers des macareux, ils sont bien là, à se dorer la pilule au soleil et à faire des aller-venus en mer, en rentrant au terrier , le bec rempli de poisson. Un régal pour les yeux. Nous avons beau temps, même si une fois de plus le vent se lève mais nous frôlons les 20° !!!!!

Le  minuscule port ouvert sur l’atlantique abrite quelques bateaux et ceux partis en mer dans la nuit, sont déjà de retour avec 2 ou 3 caisses de morue et de lieu jaune bien pleines mais nous sommes loin des arrivages des  gros chaluts !!!!!!

beau temps jusqu'à midi puis un coup de vent, en plus en bordure de falaise, nous oblige au repli dans le camping du coin pour tenter de se mettre un peu à l'abri ......une fois Capucine garée, petit tour au café chaleureux du coin ....bière et wifi pour les nouvelles !!!!!!

 

 

13-07-2017

Permalink Pays: Islande

Porshofn

Encore un joli port de plage.......144 habitants des maisons délabrées mais habitées.  Ici au debut du siècle le hareng etait la richesse mais maintenant. .... et sur les routes.....ce matin 60 kms sans ames qui vivent et sans voitures. ....l islande profonde. Hier et avant hier 2 jours de pêche et mercredi soir un superbe coucher de soleil de minuit !! 

10-07-2017

Permalink Pays: Islande

PRESQUE SUR LE CERCLE ARCTIQUE

Samedi 09 juillet 2017

Nous quittons le camping sous la pluie, le temps est gris et froid 7° !!!!!!!!direction Husavik. C’est un joli petit port de pêche mais il y a surtout, une flotte importante de bateaux pour l’observation des baleines qui séjournent au large. Les bateaux garantissent à 100% de voir les baleines et le choix d’embarcation est varié : zodiac rapide, bateau plus ou moins gros et même vieux gréement. 

Dans l’après-midi la pluie cesse et laisse place au soleil, ce qui nous permet de voir les sommets enneigés environnants. Fin de journée, un local nous indique un joli coin avec vue sur la mer pour passer la nuit.

Dimanche 10 juillet 2017

Aujourd’hui journée cascades : Dettifoss, Selfoss et Hafragilfoss……… mais ces cascades se méritent… 27 kms de gravel que nous ferons en aller-retour puisque nous continuons à monter au nord. Mais avant d’arriver aux cascades, arrêt vers des falaises pour observer des macareux. Nous les avions vu à cet endroit avec les filles en 2012, et bien ils sont toujours là, fidèles au poste pour la photo !!!!

Arrivés aux cascades, nous avons le temps de longer Dettifoss (44m de haut 100m de large et 400 m3/s ) et Selfoss (11m de haut mais sur plusieurs centaines de mètres de large)   avant quelques gouttes de pluie. Leur débit est énorme, au printemps cela doit être impressionnant.  Repas sur le parking mais pas question, comme en 2012 d’y dormir « no over night » !!!!!!sur le chemin retour arrêt à Hafragilfoss (27m de haut)  que l’on surplombe du haut du canyon. Les environs ne sont  cônes et cratères de scories rouges. Puis route vers  Kopasker, où nous avons un camping. Nous longeons le delta de la Jolkulsä, havre de paix pour les oiseaux, les routes sont bordées de lupins et nous avons une sensation de bout du monde……..le village de Kopasker (140 habitants) a essuyé un séisme en 1976. Le camping se résume à peu de chose, un WC, une douche avec eau chaude ! et un grand terrain avec une table de pique-nique……..nous sommes 3 !!!!!!!le temps est gris et toujours très frais (10°) Nous effleurons le cercle arctique... nous n'en sommes qu'à quelques kilomètres !!!!!

 

 

 

                         

08-07-2017

Permalink Pays: Islande

soufre et baignade

Nous restons sur le secteur de Mytvatn avec ce matin, visite du site de Namafjall, champ de marmites de boue et de soufre…….ici ça bouillonne et ça crache à tout va !!!!!ensuite nous traversons le secteur de la centrale géothermique où là, 25 forages captent les sources chaudes environnantes puis nous nous baladons autour du cratère du Stora-Viti qui abrite un joli lac turquoise avec une eau à 28° mais l’accès à l’eau est difficile voire impossible ! et l’après-midi, c’est baignade au Jarbodin. C’est plusieurs bassins naturels creusés dans la lave avec une eau à 38°. Dehors il fait 12° et il pleut mais qu’est-ce qu’on est bien dans l’eau et j’en connais à Quemigny Poisot qui confirmeront mes dires !!!!! Une bonne heure de trempette, je finirais même par un bassin à 41°…….quand on sort même pas froid !

Une bonne journée de balade et de relaxation et pour la nuit, un camping à Heidarbaer, toujours dans une zone géothermique, ça fume dans la campagne et il y a d’immenses serres de cultures

 

 

07-07-2017

Permalink Pays: Islande

MYTVATN

Jeudi 06 juillet 2017

Ce matin, nous écoutons les conseils de la gérante du camping, et filons vers Hjalteyri où parait-il nous pouvons voir les baleines depuis le port !!!!! Arrivés au petit village de pêcheurs, nous nous garons sur le port et commençons à douter …..le vent s’est levé, la mer est forte… nous ne verrons rien !! et bien si. Nous repérons les bateaux Whale Watching et nous voyons les baleines souffler….il y en a partout où nos yeux se fixent, la dame avait raison, elles sont bien là. Avec patience, nous arriverons à fixer dans l’objectif des queues et des dos, ce sont des cachalots de 35 tonnes donc même s’ils sont au beau milieu du fjord, certainement au dessus d’une fosse marine, pas de pétard on les voit et on se régale. Nous resterons d’ailleurs sur le port pour le repas de midi. Après midi ravitaillement à AKURERY et petite visite de la ville, sous la pluie mais cela ne nous arrête pas. Ensuite nous prenons la route du fjord opposé à celle où nous étions ce matin pour tenter d’observer encore les baleines, voire se poser pour la nuit, mais pas de parking. Nous filons donc au lac Ljosavatn, où il y a un grand parking, certes un peu près de la route, mais comme la nuit (enfin façon de parler, puisque cela fait plus d’un mois que nous n’avons pas de nuit !) il y a peu de circulation, nous ferons avec surtout que la vue est sympa. Dans la soirée, la pluie et le vent se calment.

Vendredi 07 juillet 2017

Ce matin nous faisons un arrêt à Godafoss, la cascade des Dieux. Quand l’Islande a choisi le christianisme, les sculptures païennes furent jetées dans la cascade, d’où son nom). Quelques changements depuis 2012, de grands parkings et des sentiers balisés mais la cascade reste magnifique. Puis route vers le lac Mytvatn, réserve ornithologique et site particulièrement volcanique depuis des millénaires et dont la dernière éruption remonte à 1984 ! malgré son aspect figée, la région reste sous Haute surveillance, la chambre magmatique se remplissant régulièrement !!!!!! Arrêt à Dimmuborgir, l’un des plus fascinant champ de lave. Pour notre bivouac du soir, aucune possibilité de camping sauvage, nous devons nous poser au camping. Les islandais ont vraiment compris que le tourisme pouvait rapporter donc interdiction dans les coins touristiques de se poser en sauvage pour la nuit !!!!!!

05-07-2017

Permalink Pays: Islande

DALVIK

mardi 4 juillet 2017

Après une nuit pluvieuse, nous quittons Blonduos pour nous diriger vers Saudarkrokur et un futur lac  pour les pêcheurs. A l’entrée de Saudarkrokur, nous repérons un grand garage et posons la question pour les freins de Babalouch. Le mécano nous dit de laisser le CC et de revenir dans 2h qu’il nous dira ce qu’il en est….petit tour dans la ville, et quand nous revenons aux infos…..Babalouch est réparé…. Yes

Nous reprenons la route, trouvons notre lac, demandons au fermier d’à côté où nous poser et c’est donc au bord du lac , au bout d’un petit chemin que nous passerons la nuit.

Des islandais sont à la pêche et pique-nique, nous attendons leur départ pour bien nous caler pour la nuit et être sûr de repartir demain en cas de grosse pluie cette nuit. Ici le temps est capricieux !!!!!

Mercredi 5 juillet 2017

Les hommes pêchent encore un peu et nous levons le camp après le repas de midi. Nous faisons toute la côte, la route est magnifique, nous avons d’un côté la mer et de l’autre les sommets enneigés. Nous faisons un  petit tour dans le village de pêcheurs de Siglufjordur. Ce village était par le passé, le N°1 de la pêche au hareng dont ils tiraient huile et farine. En 1966, le hareng est devenu rare et peu après  une énorme avalanche (1 kms de large) balaya le village et rasa les pêcheries…..le village tomba un peu dans l’oubli et sa situation géographique au bout d’une péninsule pas facile d’accès n’arrangeait rien. La création d’un tunnel en 2010 a permis à ce village de sortir la tête de l’eau et il est aujourd’hui fort sympathique, accueillant, lumineux et vivant.

Arrivée à Dalvik, nous sommes accueillis par les baleines qui sont dans le fjord. Trop loin pour être photographiées mais parfaitement visibles à l’œil nu, elles nous font un petit festival de bienvenue !

Pour la nuit, nous poussons jusqu’au camping de Husabakki, un cadre fabuleux, nous sommes dans une vallée au cœur des sommets enneigés. La gardienne nous dit que l’hiver de nombreux groupes suisses, allemands voire autrichiens viennent ici pour skier !!

05-07-2017

Permalink Pays: Islande

DALVIK

mardi 4 juillet 2017

Après une nuit pluvieuse, nous quittons Blonduos pour nous diriger vers Saudarkrokur et un futur lac  pour les pêcheurs. A l’entrée de Saudarkrokur, nous repérons un grand garage et posons la question pour les freins de Babalouch. Le mécano nous dit de laisser le CC et de revenir dans 2h qu’il nous dira ce qu’il en est….petit tour dans la ville, et quand nous revenons aux infos…..Babalouch est réparé…. Yes

Nous reprenons la route, trouvons notre lac, demandons au fermier d’à côté où nous poser et c’est donc au bord du lac , au bout d’un petit chemin que nous passerons la nuit.

Des islandais sont à la pêche et pique-nique, nous attendons leur départ pour bien nous caler pour la nuit et être sûr de repartir demain en cas de grosse pluie cette nuit. Ici le temps est capricieux !!!!!

Mercredi 5 juillet 2017

Les hommes pêchent encore un peu et nous levons le camp après le repas de midi. Nous faisons toute la côte, la route est magnifique, nous avons d’un côté la mer et de l’autre les sommets enneigés. Nous faisons un  petit tour dans le village de pêcheurs de Siglufjordur. Ce village était par le passé, le N°1 de la pêche au hareng dont ils tiraient huile et farine. En 1966, le hareng est devenu rare et peu après  une énorme avalanche (1 kms de large) balaya le village et rasa les pêcheries…..le village tomba un peu dans l’oubli et sa situation géographique au bout d’une péninsule pas facile d’accès n’arrangeait rien. La création d’un tunnel en 2010 a permis à ce village de sortir la tête de l’eau et il est aujourd’hui fort sympathique, accueillant, lumineux et vivant.

Arrivée à Dalvik, nous sommes accueillis par les baleines qui sont dans le fjord. Trop loin pour être photographiées mais parfaitement visibles à l’œil nu, elles nous font un petit festival de bienvenue !

Pour la nuit, nous poussons jusqu’au camping de Husabakki, un cadre fabuleux, nous sommes dans une vallée au cœur des sommets enneigés. La gardienne nous dit que l’hiver de nombreux groupes suisses, allemands voire autrichiens viennent ici pour skier !!

Précédente - 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 ... 18 - 19 - 20 - Suivante

JP and CO

Note: 3,6/5 - 9 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)