iSLANDE SUD

l
26/07/2012 - Pays : Islande - Imprimer ce message Syndication :

REYKJAVIK

La capitale la plus septentrionale du monde a de nombreux atouts : ses habitants, des édifices colorés, une vie nocturne débridée et un charme tel que nombre de visiteurs, à peine repartis, songent déjà à revenir. En été les rues baignent dans la clarté du jour 24h/24 ; en hiver, il y souffle un vent glacé et la nuit n’en finit jamais. L’exploitation de la géothermie a fait de Reykjavik la ville la moins polluée du monde. Si l’on ajoute les montagnes enneigées en arrière-plan, l’océan baignant littéralement la ville, l’air pur et le paysage volcanique, quelle meilleure destination que la capitale islandaise ?

Nous parcourons la ville de long en large, et trouvons les 2 webcams que nous suivons depuis Dijon. Les filles en profitent donc pour faire un coucou à papa-maman depuis le lac Tjornes et depuis le square Austurvöllur. C’est beau la technologie !

Bien sûr nous allons visiter l’église futuriste Hallgrimskirkja avec son immense flèche de 75m et son immense orgue de 5275 tuyaux !!!! nous aurons même droit à un mini concert d’orgue. Impressionnant ! Petit tour sur le port puis nous rejoignons Capucine, garée sur un parking où nous passerons la nuit.

Mercredi 25 Juillet

Après un nouveau petit tour dans Reykjavik, nous prenons la route en fin de matinée. A la hauteur de Hveragerdi, nous passons devant une immense et moderne centrale de géothermie et nous nous arrêtons. Ca pue l’œuf pourri tellement il y a d’anhydride sulfureux dans l’air. Nous visitons les bâtiments et bénéficions de vidéos et d’explications en français. De grandes baies vitrées permettent de voir l’intérieur de la centrale qui n’est qu’un enchevêtrement de tuyaux. Un étage est consacré aux plaques tectoniques et aux séismes ; très intéressant également.

Fin d’après-midi nous arrivons à Skogarfoss, encore une belle chute de 62 m de haut où parait-il un colon aurait caché un coffre plein d’or derrière le rideau ! peu de courageux pour tenter de le trouver !!!!!!!Au pied de la chute, il y a un camping mais nous préférons faire du « sauvage » donc nous allons nous poser un peu plus loin, au pied de Eyjafjallajökull (souvenez-vous celui qui a paralysé l’Europe en 2010 !)Il y a un petit centre dédié au volcan que nous visiterons demain.

jeudi 26 juillet 2012

Comme prévu visite du centre de l’Eyjafjallajökull où nous pouvons nous rendre compte de ce qu’on vécu les islandais notamment ceux de la ferme toute proche. L’Eyjafjallajökull  est un volcan certes mais sous un glacier.   Leur famille est installée là depuis 1906 et malgré la menace du glacier et du volcan, ils ne souhaitent pas bouger et connaissent leur sort ! Ils vivent ici en autarcie : fabriquent leur électricité, captent dans le sol leur eau chaude, élèvent des vaches pour le lait, cultivent du colza et font de l’huile qu’ils utilisent aussi bien pour la cuisine que pour leurs  véhicules.

Après cette visite instructive, ça y est : nous trouvons enfin une ferme où nous pouvons faire une balade à cheval !!!!!! Nous partons 1H30 à travers les lupins sauvages, nous traversons des gués et sur le chemin du retour, je ne peux m’empêcher de demander à Christin (notre guide) de piquer avec elle un petit galop………… génial !

Maintenant direction le promontoire de Dyrholaey qui surplombe la mer de 120m. C’est une réserve naturelle où nichent les macareux moines que nous pouvons presque touchés ! Ici les falaises sont abruptes, la plage de sable noire immense, les rouleaux des vagues bien marqués et tout cela sous le soleil, nous en prenons plein les yeux. Nous roulons encore jusqu’à VIK où nous stoppons notre route pour aujourd’hui. Nous devons faire un peu d’intendance et notamment une lessive donc ce soir c’est camping.

 

Note: 4/5 - 2 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :

JP and CO

Note: 4/5 - 6 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)