Maintenant la Lettonie !

l
13/07/2013 - Pays : - Imprimer ce message Syndication :

Mercredi 09 juillet

Peu après notre dernière connexion, nous passons la frontière de la Lituanie et nous rejoignons Klaipeida en bord de mer.

Nous trouvons un camping très sympa dans la forêt avec un gardien très arrangeant, le camping étant bien rempli il ne reste pas d’emplacement stabilisé donc nous nous posons sur un emplacement près de petits chalets qui sont en location et il nous ouvre même une barrière habituellement fermée pour nous faciliter la manœuvre. Nous rencontrons des 71 qui remontent d’Albanie.

Jeudi 10 juillet 13

A 10H00 nous levons le camp et rejoignons le ferry pour rejoindre l’isthme de Courlande.

20 mm de traversée sur un bac et nous changeons de paysage : on se croirait dans le midi : pins parasols, sable, pinède .

Nous nous posons au camping de Nida. Nous sommes à ¼ d’heure à vélo de la plage et de la grande dune de Parnidis : 62m

Pour votre info

KLAIPEIDA – PARC NATIONAL DE L’ISTHME DE COURLANDE

Formé il y a plus de 5000 ans, l’isthme de Courlande est une merveille géologique, un Sahara de 100 km de long, jamais plus large de 2 km, qui sépare la mer Baltique de la lagune de Courlande. En 2000, ce site magique a été inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial de l’UNESCO. Le meilleur plan pour échapper à la folie des plages méditerranéennes au mois d’août !

Ecosystème unique fait de dunes et de pinèdes entre la lagune de Courlande et la mer Baltique, ce parc est recouvert à 70% de pinèdes peuplées de cerfs, de sangliers et à 30% de dunes dont la plus haute (67.2 m) se dresse au sud. L’isthme était un territoire prussien jusqu’à la 1ère guerre mondiale. Désormais la Lituanie se partage l’isthme avec la Russie. Par endroit l’isthme ne mesure que 1.5 km de large mais reste un paradis pour les hérons cendrés et les cormorans qui nichent par milliers. La réserve naturelle de Nagliu protège les dunes .

L’isthme de Courlande n’est accessible qu’en bateau. Sur les plages, l’ambre peut être au rendez-vous.

 

vendredi 12 juillet 2013

Nous retournons profiter de la plage avant de quitter Courlande. Histoire de pouvoir le dire, nous allons jusqu’à la frontière russe qui est à 3 kms du camping.  Maintenant direction la colline des Croix avant de quitter la Lituanie.

Grâce au GPS nous trouvons facilement la colline et nous sommes impressionnés par le nombre de croix ! Malheureusement la pluie arrive et nous oblige à nous réfugier dans Capucine. Pas grave, pour 10 Lts soit 3€ nous pouvons rester sur le parking pour la nuit donc nous terminerons notre visite demain. Pas très loin du parking, il y a un nid avec des cigognes que nous irons également observer demain si le temps le permet. La cigogne est un grand symbole en Lituanie comme en Alsace!

Pour votre info :

La colline des croix

Des milliers de croix recouvrent d’autres milliers de croix plantées par d’innombrables pèlerins.  A l’époque soviétique, planter une croix constituait un délit passible d’emprisonnement, ce qui n’empêcha  pas de célébrer de cette façon les milliers de morts et de déportés du payas. En 1961, l’Armée rouge rasa 2000 croix condamna les sentiers d’accès, pourtant de nouvelles croix surgissaient sans cesse. En 1990 on en dénombrait 40 000 sur une superficie de 4600 m². en 1993 le pape célébra une messe sur le site et fit ériger un croix pontificale « merci Lituaniens pour la colline des croix qui montre au nations d’Europe et au monde entier la force de votre foi ».

La cigogne blanche, oiseau symbole de la région, est étudiée par plusieurs centres de recherche européens. Les chercheurs tentent d'y découvrir comment cette espèce gère ses réserves d'énergie en rapport avec sa migration annuelle en Afrique, mais aussi en rapport avec un comportement sédentaire de plus en plus fréquemment observé.

Pesant parfois plus de 4 kg et mesurant jusqu'à 1,20 m de hauteur, la cigogne blanche est un très bon planeur, grâce à l'envergure impressionnante de ses ailes, atteignant souvent plus de deux mètres. Comme tous les oiseaux échassiers de sa famille, la cigogne possède de très longues pattes dépourvues de plumes, lui permettant de chasser dans les zones humides. Elles sont rouge/orangées, comme son bec qui atteint jusqu'à 19 cm de long.

 

Samedi 13 Juillet

Vers 11H30 nous passons la frontière, nous voici en Lettonie. Nous faisons un crochet par Bauska où nous visitons un château, petite réplique de Versailles. Nous casse-croûtons après la visite pendant qu’à l’extérieur, nous « essuyons » un bon orage !

Nous arrivons à RIGA vers 15H00 avec pas mal de soucis pour trouver le camping ………… RIGA est en travaux et le GPS perd les pédales !!! Avec l’aide d’un local qui à coup de « Da » et de « Niet » nous remet sur la route, nous trouvons enfin le City Riga Camping qui est à 20 mm du centre ville, un pont pour enjamber la  Daugava et nous voilà au milieu de la vieille ville de Riga. Les édifices historiques sont éparpillés dans la ville et la visite n’est pas facile. Nous trainons un peu, nous nous offrons une bière et des sodas pour les « loulous » et rentrons à la Cap.

Ce soir : Poulet et petits pois. Riga

Pour votre info :

Riga, la ville appelée autrefois "Paris du Nord"

Riga, capitale de Lettonie, une des plus anciennes villes des pays baltes, est mentionnée pour la première fois au XIIIème siècle. Entre les deux guerres mondiales, la ville fut appelée le "Paris du nord", en raison de sa population très cosmopolite!

La capitale de la Lettonie s'étend sur les rives de la Daugava non loin de son embouchure dans le golfe de Riga de la mer Baltique.

La population de Riga dépasse les 900.000 habitants. C'est le plus grand port de la Baltique après St-Petersbourg tant par ses dimensions que par son trafic.

Arbre de Noël

C’est à Rīga, en 1510, qu’a été érigé et décoré le premier arbre de Noël. C’est un groupe de marchands qui, pour célébrer la naissance du Christ, a décidé de décorer un épicéa avec des fleurs et des fruits. Le résultat était si nouveau et si attrayant que l’idée a fait le tour du monde et qu’aujourd’hui, nombreuses sont les familles à respecter cette belle tradition, sans en connaître l’origine lettone. Sur la place de l’Hôtel-de-Ville de Rīga, une plaque en bronze marque l’emplacement de cet arbre, et chaque année les Lettons, très fiers, érigent, décorent et honorent l'un des plus grands arbres de Noël d’Europe à cet emplacement
Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :

JP and CO

Note: 4/5 - 6 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)