Sur la route du retour

l
06/08/2012 - Pays : Islande - Imprimer ce message Syndication :

Lundi 30 Juillet

Petit à petit nous quittons le sud et nous remontons vers l’Est .

La côte Est est d’une rare beauté surtout que nous avons le beau temps et que sous nos yeux, nous avons une mer bleue marine !

Tout le long la  route serpente à flanc de montagne (quelquefois, vraiment à flanc !!!!!) : d’un côté les montagnes se terminent par des éboulis de gros rochers, de l’autre un bord de mer déchiqueté, en mer des récifs impressionnants, dans les talus de la route des moutons insouciants, et partout de nombreux oiseaux et notamment des colonies de cygnes et d’oies sauvages.

Nous traversons quelques petits ports, je dis bien petits (moins de 500 habitants !) sur cette côte, peu de trace de vie juste quelques fermes très isolées voire abandonnées.

Nous finisons la journée par le village des pêcheurs français d’Islande : Faskrudsfjördur. Ici les noms de rue sont en double affichage : français et islandais.

On peut déguster, au café du musée des pêcheurs d’Islande, de la tarte à la rhubarbe et de la quiche lorraine.

Dommage, nous arrivons trop tard, ce week-end c’était les fêtes du jumelage : le village est jumelé avec la ville de Gravelines.

Nous nous posons au camping, gratuit ! nous sommes au bord d’un petit étang mais au bout d’un fjord.

Mardi 31 Juillet

Ce matin visite du musée des pêcheurs d’Islande : sympa. Beaucoup de récits, d’objets, de témoignages sur la rude vie des pêcheurs d’ISLANDE qui partaient sur leurs goélettes pour des saisons de pêche de 8 mois. Pas de confort, pas de sécurité donc à bord beaucoup d’alcool pour se donner du courage et à la sortie beaucoup qui ne revoyaient pas leur famille. A la sortie du village, le cimetière avec 49 stèles françaises !

Ensuite nous remontons successivement tous les fjords de l’Est : Reydarfjördur, Eskisfjördur, Neshaupstadur. Ici mieux vaut ne pas avoir peur en voiture. Des pentes vertigineuses à 13%, nous franchirons la plus haute route d’Islande (un col à 692m : depuis le bord de mer ça monte …..)un tunnel à voie unique qui fait peur dès qu’on met le nez dedans et on sert les fesses…………… mais le paysage est beau.

Nous terminons notre journée à Seydisjördur où un grand parking est aménagé en plus du camping qui est juste à côté. Il faut dire que demain il y aura beaucoup de monde en transit en attendant le bateau de jeudi.

mercredi 1er août 2012

Nous visitons le petit port en attendant notre bateau et assistons à l’arrivée de quelques petits bateaux de pêche. La morue remplie les caisses et bien sûr les mouettes cherchent à festoyer gratuitement. Dans la journée, le camping se rempli, toutes les 2 CV que nous avions vu sur le bateau sont là, Louis La Brocante et son « tube Citröen »  aussi. Par contre, un abruti allemand arrive avec un gros 4X4 plus une remorque, genre armée et commence à jouer le fanfaron avec des démarrages sur les chapeaux de roue et des man½uvres non contrôlées !! et ce qui devait arriver arriva et aurait pu tourner au drame ! dans une man½uvre sa remorque se couche et il la traîne à vive allure dans l’allée du camping ! pour un peu, il emboutissait le cul de Capucine et des autres camping-cars garés à côté de nous ! Tout le monde lui crie dessus, certains apparemment ont même appelé la police ! Résultat : tout le monde le laisse se « dém……… » seul pour remettre sa remorque sur ses roues et pour tenter de raccrocher (la remorque est complètement vrillée !) Une fois qu’il a réattelé, nous ne le reverrons plus ! Mieux vaut ne pas l’avoir à côté de nous sur le Norröna !

 Jeudi 2 Aout 201

A 10H00,  nous embarquons pour une journée en mer puisque nous débarquons au Féroé dans la nuit à 3H00 ! et nous aurons 3 jours devant nous pour visiter les Féroé.

vendredi 3 août 2012

Bienvenue aux îles Féroé


Situé au c½ur du Gulf Stream dans l'Atlantique Nord à 62 ° 00'N, les îles Féroé se trouvent au nord-ouest de l'Ecosse et mi-chemin entre l'Islande et la Norvège. L'archipel est composé de 18 îles couvrant 1399 km2 et est de 113 km de long et 75 km de large. Les îles dépendent du Danemark depuis le XIVe siècle mais depuis 1948, elles ont acquis un haut degré d'autonomie.

 


Les oiseaux sont extrêmement nombreux aux Féroé.  On a recensé 300 espèces différentes. Les plus nombreux sont les macareux. Ces oiseaux blancs et noirs, à l'allure de pingouin, ont un bec très coloré  qui les rend particulièrement photogéniques. On découvre aussi des pétrels, des huîtriers-pies (Cette de mouette espèce noire, à bec rouge, est l'oiseau national féroïen), des canards et des oies sauvages.

Tórshavn, la capitale féroïenne (l’une des plus petites au monde !) abrite 19 000 habitants ; c’est une ville très colorée.

 


Quelle nuit ! Réveil à 1H00 puisqu’il faut quitter les cabines 2H avant le débarquement ! Ensuite traversée Tórshavn (même si c’est une des plus petites capitale du monde, de nuit c’est pas facile !) Nous nous posons sur un parking de supermarket et terminons notre nuit.

Le paysage a changé : des toits engazonnés, des maisons très colorées et des toits aussi colorés. Ici les toits sont en tôle donc ils sont soit bleu ciel, soit vert, soit rouge ………………… Côté végétation c’est beaucoup plus vert et moins désolé, les paysans sont en pleine saison des foins. Toujours autant de moutons  et des fjords magnifiques surtout qu’aujourd’hui nous avons le ciel bleu.

Aujourd’hui nous avons visité l’île de Stremoy, demain nous ferons celle d’Eysturoy.

Samedi 4 août

Nous continuons notre visite des Féroé qui sont vraiment de belles îles verdoyantes avec des fjords vertigineux mais qui, à l’inverse de la Norvège, sont accessible depuis le bas. Les routes serpentent à travers de minuscules ports et quelquefois, la route s’arrête nette : le demi-tour s’impose. Par contre pour rejoindre, les petites routes de montagne sinueuses sont nombreuses et JP doit s’arranger dans certaines courbes serrées pour que les 4 roues de Capucine restent sur le goudron ; de nombreuses routes sont à voie unique mais les Féroïens sont sympa et se garent facilement pour laisser le passage.

Nous découvrirons un village perdu au fond de fjord et comme c’est marée basse, nous remontons toute la plage jusqu’au front de mer en compagnie du chien du village…..les filles jouent avec lui durant toute la balade !!!!!

A 21H30 nous embarquons pour la dernière fois sur le Norröna. Nous voici partis pour 2 nuits et une journée en mer avant d’arriver au Danemark pour nos derniers jours de vacances.

 

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message

Syndication :

JP and CO

Note: 4/5 - 6 vote(s).

Dans ce carnet

Connection

Newsletter / Suivi

Powered by
Kikooboo.com
(Carnet de voyage / blog gratuit et Assistant de voyage)